Présentation du Cabinet Stéphanie Dugué

Stéphanie Dugué, psychologue du travail

Stéphanie DUGUE, gérante du Cabinet.
Psychologue du travail et des organisations

Habilitée IPRP (Intervenant en Prévention des Risques Professionnels)
N° Adeli : 67930542

Spécialités :

Titulaire d’un Master 2 en Psychologie du travail avec un double cursus en Gestion des Ressources Humaines (Master 1), Stéphanie Dugué fait le choix de devenir psychologue afin de ‘’comprendre le fonctionnement humain et d’accompagner les personnes en détresse pour leur permettre d’espérer de nouveau’’.

Tout au long de sa carrière, ce sont ses expériences professionnelles qui orientent ses champs de prédilection. À
travers ces dernières, elle réalise à quel point les personnes ayant une problématique santé manquent d’information, d’accompagnement, de soutien psychologique pour surmonter toutes les épreuves qu’elles vont endurer.

En 2012, elle décide de créer un Cabinet de Psychologie du Travail et des Organisations, avec pour vocation d’accompagner les entreprises et leurs salariés lors de situations de crise (restructuration, fermeture de sites, redéploiement de compétences…). Des outils spécifiques vont être développés en fonction des problématiques rencontrées (âge, niveau de qualification, potentiel, motivation, personnalité, handicap). Ces actions s’appuient sur un soutien psychologique déterminant, à un rythme adapté à la situation de la personne.

Aujourd’hui, plus que jamais, le Cabinet Stéphanie Dugué souhaite accompagner les organisations dans leurs différentes phases de développement, tout en garantissant le bien-être des collaborateurs. Il s’investit également auprès des salariés et des particuliers qui rencontrent des difficultés au travail et qui souhaitent trouver des solutions.

Déontologie

Le Cabinet Stéphanie Dugué s’engage à agir en toute neutralité et de manière confidentielle. Sa démarche s’inscrit dans le respect du Code de Déontologie des Psychologues. Les Psychologues du Travail sont soumis au secret professionnel.
Le Cabinet attache une grande importance aux principes suivants :

La complexité des situations psychologiques s’oppose à l’application automatique de règles. Le respect des règles du présent Code de Déontologie repose sur une réflexion éthique et une capacité de discernement, dans l’observance des grands principes suivants :

Le psychologue réfère son exercice aux principes édictés par les législations nationale, européenne et internationale sur le respect des droits fondamentaux des personnes, et spécialement de leur dignité, de leur liberté et de leur protection. Il s’attache à respecter l’autonomie d’autrui et en particulier ses possibilités d’information, sa liberté de jugement et de décision. Il favorise l’accès direct et libre de toute personne au psychologue de son choix. Il n’intervient qu’avec le consentement libre et éclairé des personnes concernées. Il préserve la vie privée et l’intimité des personnes en garantissant le respect du secret professionnel. Il respecte le principe fondamental que nul n’est tenu de révéler quoi que ce soit sur lui-même.

Le psychologue tient sa compétence :

  • de connaissances théoriques et méthodologiques acquises dans les conditions définies par la loi relative à l’usage professionnel du titre de psychologue.
  • de la réactualisation régulière de ses connaissances.
  • de sa formation à discerner son implication personnelle dans la compréhension d’autrui. Chaque psychologue est garant de ses qualifications particulières. Il définit ses limites propres compte tenu de sa formation et de son expérience. Il est de sa responsabilité éthique de refuser toute intervention lorsqu’il sait ne pas avoir les compétences requises. Quel que soit le contexte de son intervention et les éventuelles pressions subies, il fait preuve de prudence, mesure, discernement et impartialité.

Outre ses responsabilités civiles et pénales, le psychologue a une responsabilité professionnelle. Dans le cadre de sa compétence professionnelle, le psychologue décide et répond personnellement du choix et de l’application des méthodes et techniques qu’il conçoit et met en œuvre et des avis qu’il formule. Il peut remplir différentes missions et fonctions : il est de sa responsabilité de les distinguer et de les faire distinguer.

Les modes d’intervention choisis par le psychologue doivent pouvoir faire l’objet d’une explicitation raisonnée et d’une argumentation contradictoire de leurs fondements théoriques et de leur construction. Le psychologue est conscient des nécessaires limites de son travail.

Le psychologue a pour obligation de ne pas exploiter une relation professionnelle à des fins personnelles, religieuses, sectaires, politiques, ou en vue de tout autre intérêt idéologique.

Les dispositifs méthodologiques mis en place par le psychologue répondent aux motifs de ses interventions, et à eux seulement. En construisant son intervention dans le respect du but assigné, le psychologue prend notamment en considération les utilisations possibles qui pourraient en être faite par des tiers.

Joindre le cabinet